9 secondes et une bourde, le Bayern Munich battu sur tapis vert ?

9 secondes et une bourde, le Bayern Munich battu sur tapis vert ?

Icon Sport

Ce samedi après-midi, le Bayern Munich s'est largement imposé à Fribourg 1-4. Un succès qui ne souffre d'aucune contestation sur le terrain mais qui pourrait être perdu par les Bavarois. Tout cela pour une entorse au règlement de neuf secondes.

Samedi, le Bayern a assommé la course au titre en Bundesliga. Les Bavarois sont allés gagné chez le cinquième Fribourg 1-4 avant que, quelques heures plus tard, Dortmund ne perde sur le même score face à Leipzig. L'après-midi bavaroise en Forêt Noire a été sans nuage du moins sur le coup. Juste après le coup de sifflet final, l'entraîneur adverse Christian Streich clamait en conférence de presse que le Bayern devait perdre la rencontre sur tapis vert. Qu'est ce qui peut motiver une telle demande ? Il faut revenir à la 85e minute du match entre le SC Fribourg et le Bayern Munich.

Le Bayern a joué à 12 pendant neuf secondes

Le Bayern procède alors à des changements avec l'entrée de Marcel Sabitzer à la place du numéro 29. Or, aucun bavarois ne possède ce numéro et ne sort donc. L'erreur est vite corrigée avec la sortie du 11, Kingsley Coman. Cependant, pendant les huit-neuf secondes qu'a pris la correction, Sabitzer était déjà entré et le Bayern évoluait à 12 sur le terrain. Une erreur anodine mais contraire au règlement qui peut entraîner une défaite sur tapis vert et cela Christian Streich l'a bien compris.

Le journaliste d'ESPN Derek Rae relate les propos de l'entraîneur. « L'entraîneur de Fribourg Christian Streich a demandé lors de la conférence de presse s'il allait faire appel au DFB concernant l'incident du remplacement. Il dit qu'il ne pense pas devoir le faire, ni même dire quoi que ce soit à ce sujet. Simplement qu'ils jouent selon les règles. Personne d'autre ne devrait avoir quoi que ce soit à dire », a t-il posté sur Twitter. Une bévue qui pourrait coûter une victoire facile au Bayern et relancer un peu la course au titre, le Borussia Dortmund pointant pour le moment à neuf points en attendant la décision de la ligue allemande.