« Alerte Ouïghour », Griezmann rompt son contrat avec Huaweï

« Alerte Ouïghour », Griezmann rompt son contrat avec Huaweï

Photo Icon Sport

Antoine Griezmann a annoncé une décision forte ce jeudi 10 décembre, en ce jour international des Droits de l’Homme. L’attaquant du FC Barcelone a fait savoir qu’il avait résilié son contrat de partenariat avec la marque chinoise Huawei. Depuis des révélations dans le Washington Post, cette société est soupçonné d’avoir permis au gouvernement chinois de développer des appareils incluant une reconnaissance faciale capable de dénoncer les personnes appartenant à la minorité ouïghour, persécutée en Chine.

« Suite aux forts soupçons sur lesquels l’entreprise Huawei aurait contribué au développement d’une « alerte ouïghour » grâce à un logiciel de reconnaissance faciale, j’annonce que je mets un terme immédiat à mon partenariat me liant à cette société. J'en profite pour inviter Huawei à ne pas se contenter de nier ses accusations mais à engager au plus vite des actions concrètes pour condamner cette répression de masse et user de son influence pour contribuer au respect des droits de l’homme », a lancé l’attaquant français, qui était en partenariat depuis de nombreuses années avec la marque de téléphonie chinoise.