TV : Stéphane Guy de retour pour l'Euro !

TV : Stéphane Guy de retour pour l'Euro !

Icon Sport

Licencié par Canal+ pour avoir soutenu Sébastien Thoen à l'antenne en fin d'année dernière, Stéphane Guy va bientôt être de retour sur le petit écran.

Ce jeudi soir, L'Equipe annonce effectivement que l'ancien commentateur vedette de la chaîne cryptée va rejoindre RMC et BFM TV pendant le prochain Euro. Du 11 juin au 11 juillet prochains, l'ancien présentateur de J+1 donnera donc son avis sur les matchs des sélections, et notamment après les rencontres de l'équipe de France. S'il a accepté de couvrir le championnat d'Europe des Nations pendant un mois, Guy ne restera cependant pas chez RMC par la suite. « Je rejoins une maison et des auditeurs avec qui je partage une profonde passion pour le football. J'ai hâte de vivre cette parenthèse enchantée », a avoué Stéphane Guy.

« Il apportera ses commentaires avisés sur l'équipe de France »

Une annonce qui n'étonne pas grand-monde, sachant que Karim Nedjari avait ouvert la porte à son ancien salarié de Canal il y a quelques semaines. « Nous sommes ravis de l'accueillir. Son expertise, ses engagements et ses opinions tranchées correspondent à la maison RMC. Le temps de l'Euro, il apportera ses commentaires avisés sur l'équipe de France et les autres nations », s'est félicité le nouveau DG de RMC, qui réussit donc un premier joli coup en faisant revenir Guy à l'antenne.

« Rétablir mon honneur professionnel »

De retour à la TV et à la radio, le futur chroniqueur partira à la mi-juillet. Tout simplement parce qu'il sera encore en conflit avec Canal+. Licencié par avoir soutenu son ancien collègue Sébastien Thoen, lui aussi viré, Guy conteste son licenciement devant les Prud'hommes. Un « match » qui va l'occuper jusqu'à la fin de l'année, mais qui ne l'empêchera pas de briller sur RMC : « Cela ne change rien à ma détermination à mener à bien l'action que j'ai engagée envers Canal, et mon souhait de rétablir mon honneur professionnel ». Une mission qui prendra tout son sens l'été prochain...