Euro 2016 : M6 fait un bilan noir pour ses finances et c'est fantastique

Euro 2016 : M6 fait un bilan noir pour ses finances et c'est fantastique

Photo Icon Sport

Conclu par une finale de rêve entre le Portugal et la France, l’Euro 2016 n’aura finalement pas été rentable pour M6, comme l’a avoué le président du directoire Nicolas de Tavernost.

Pour les chaînes de télévision, l’Euro 2016 en France aura été une véritable réussite, que ce soit pour TF1 ou M6, les diffuseurs publics de la compétition. Pour la 6, qui a eu le bonheur de diffuser la grande finale dimanche soir, cet Euro restera gravé dans les mémoires puisque la chaîne a battu son record historique d'audience avec 20,8 millions de téléspectateurs lors de Portugal - France. Mais cette audience, couplée avec des spots publicitaires de 330 000 euros pendant la prolongation, n’a pas été suffisante pour sortir un bilan financier positif...

« Ce n’est pas qu’une question de sous. Comme on le dit souvent, l’Euro n’est pas une opération bénéficiaire pour les chaînes de télévision. Ce n’est pas rentable, non. Mais c’est une opération de prestige. À la télévision, il faut des grands moments comme ça de rassemblement, dans lesquels on essaye de faire la preuve de notre savoir-faire, autour de David Ginola par exemple. On a fait des innovations technologiques, on se transportait d’un stade à l’autre ; c’est ça aussi le métier de la télévision, c’est de rassembler. Il y avait tous les publics, cela montre l’adhésion à cette équipe de France. Il y a une nouvelle image de l’équipe de France qui a rassemblé beaucoup de gens. Donc c’est une audience absolument fantastique pour cette finale et pour l’ensemble de l’Euro qui a progressé vis-à-vis du dernier, sûrement parce qu’il se tenait chez nous », a avoué, sur les ondes d’Europe 1, Nicolas de Tavernost, qui envisage désormais de surfer sur cette vague française en essayant de conquérir les droits des Bleus pour la prochaine période 2018-2022.