Kombouaré : «Pas en victimes à Gerland»

Kombouaré : «Pas en victimes à Gerland»

L'entraîneur de Valenciennes estime que le match à Lyon le week-end prochain sera un bon test pour son équipe.

Antoine Kombouaré, très discret depuis le match nul réalisé par son équipe samedi contre Sochaux, est sorti de son silence après l’entraînement de mercredi. Des propos relayés par le site internet du quotidien L’Équipe.

« Ce qui m'intéresse est de savoir comment vont les garçons et s'ils sont prêts à aller affronter cette redoutable équipe de Lyon. On n'est pas dans une situation où l'on se sent bien, où il y a la confiance. Quand on est dernier, on joue avec la peur. On l'a vu lors de la première période face à Sochaux. Bizarrement, il a fallu que l'on se fasse mener, que l'on se fasse bousculer par notre public pour que l'on réagisse », constate avec regret l’entraîneur de Valenciennes.

Evoquant le prochain déplacement à Lyon, Antoine Kombouaré est très réaliste. « On n'a rien à perdre. Le gros regret serait de sortir du match sans le sentiment d'avoir osé, tenté, essayé de poser des problèmes à Lyon. On va espérer que Lyon n'ait pas la même motivation que contre la Fiorentina, tout en ayant un gros Valenciennes. Maintenant, tel que je connais Claude Puel, il va faire jouer la meilleure équipe. Au point où l’on en est, on va prendre les matches un par un, sachant qu'on ne donne pas cher de notre peau à Gerland, où il ne faut pas aller en victimes. On a peu de chances de gagner, mais, sur le peu de chance que nous avons, on va jouer le coup à fond », prévient le technicien nordiste.