TFC : « On est des putes », un joueur de Toulouse craque

TFC : « On est des putes », un joueur de Toulouse craque

Photo Icon Sport

Ridiculisé encore une fois à Nice, le TFC fonce vers la Ligue 2. Du côté des joueurs, les nerfs commencent à craquer et les paroles se libèrent à l'image de Steven Moreira.

Après l’épisode tragi-comique des joueurs qui regardaient le Clasico sur le banc de touche pendant Lyon-Toulouse, le TFC ne s’est clairement pas remis dans le bon sens en prenant une nouvelle claque, c’était cette fois à Nice. Tandis que les Violets sombrent peu à peu, et paraissent bien partis pour finir en Ligue 2, du côté du vestiaire, les langues se délient et la situation pousse certains joueurs à craquer. Samedi soir, dans les couloirs de l’Allianz Riviera, Steven Moreira a confié sa désolation avec des mots très forts.

Au micro de France Bleu Occitanie, le défenseur de 25 ans a été très clair. « On n’est pas des professionnels depuis neuf matchs. On ne mérite pas d’aller en vacances, on ne mérite rien du tout. C’est une honte que l’on fait au club, aux supporters, à la ville de Toulouse. On se fait marcher dessus et il n’y a aucune réaction, comme si on était résigné ou on aimait se faire marcher dessus. Franchement, je n’ai pas peur de le dire, on est des putes. On peut tout dire sur les qualités sportives, et tout, mais on ne montre aucune responsabilité. Les vacances ne seront pas des vacances, j’espère que tout le monde va y penser, on doit sauver le club, on ne doit pas être résigné. Mais bon des paroles, des paroles et au final il ne se passe rien. Faut arrêter avec le coach, ce sont les joueurs qui sont sur le terrain et on n’est pas digne de porter cet écusson de Toulouse », a lancé un Steven Moreira entre désolation et écoeurement.