TFC : La Rolex de Gradel volée par un coéquipier ? Toulouse intervient

TFC : La Rolex de Gradel volée par un coéquipier ? Toulouse intervient

Photo Icon Sport

En pleine lutte pour son maintien en Ligue 1, Toulouse se serait bien passé de cette histoire de vol en interne.

L’affaire remonte au 11 avril dernier, lorsque l’Ivoirien Max-Alain Gradel termine son entraînement avec les Violets. De retour dans le vestiaire, l’attaquant prêté par Bournemouth constate que sa montre en or de marque Rolex a disparu. Un objet estimé à plusieurs dizaines de milliers d’euros. Forcément agacé, l’ancien Stéphanois porte plainte au commissariat de Toulouse le même jour. Et selon les sources de La Dépêche du Midi, Gradel serait persuadé que le coupable fait partie de l’effectif. Une rumeur inacceptable pour le club toulousain qui a donné une autre version sur son site officiel.

« Le TFC précise qu’une plainte contre X a également été déposée par le club le 17 avril faisant suite à l’intrusion d’un inconnu dans les vestiaires de l’équipe professionnelle, a réagi le pensionnaire de Ligue 1. Cette personne, surprise par un membre du staff technique au sein des vestiaires, n’a pas su justifier sa présence en ces lieux et a quitté précipitamment le Stadium, échappant ainsi à son interpellation. Une enquête est en cours pour identifier cette personne. » Juste avant le match capital face au LOSC dimanche (17h), la publication de ces informations tombe mal.