TFC : Dupraz a failli claquer Riolo et il dézingue Dugarry

TFC : Dupraz a failli claquer Riolo et il dézingue Dugarry

Photo Icon Sport

Pascal Dupraz a beau être un gentil garçon, il n'aime pas trop quand les consultants lui cognent dessus sans ménagement et parfois sans de réelles raisons. Et dans un entretien accordé ce samedi à L'Equipe, le coach du TFC avoue en avoir ras la casquette de Christophe Dugarry et Daniel Riolo, reconnaissant même avoir été proche de s'en prendre physiquement à ce dernier. Une attitude véhémente que Pascal Dupraz a expliqué sans détour.

« On dit que je suis "un pompier de service", que "cela ne peut pas durer sur le long terme". Et ça vient de mecs (les consultants) qui n'ont jamais mis un survêtement, un chrono et un sifflet autour du cou ! Et le type te parle de ton savoir, (il prend un ton pédant)"des effets limitants de ta méthode..." T'as déjà vu un brancardier dire à un chirurgien qu'il ne sait pas opérer ? Dugarry va croire que je le compare à un brancardier alors qu'il a été un grand joueur et, moi, un petit. Mais je suis quand même un entraîneur plus confirmé que lui. Et ce qui les énerve tous, c'est que lorsque je bossais pour Canal+, je me faisais chier à regarder les dix matches de L1 du week-end pour bien faire mon boulot. Riolo, Dugarry, ils regardent cinquante matches par week-end, les quatre gros Championnats plus la L1 ? Et toutes les cinq minutes, on les entend dire "et lui, ceci, et lui cela..." Ils font même des références à des matches sur les années septante et quatre-vingt. Vous ne prenez pas les gens pour des cons ?, fulmine l’entraîneur du Toulouse Football Club, qui avoue surtout qu’il est peiné pour ses proches et que cela le chatouille de parfois régler ses comptes de manière directe. Cela me touche parce que ça touche ma famille, et quand ça touche ma famille, je peux devenir... méchant et violent, franchement. Cela a failli déjà avec Riolo. »