A Toulouse, « ça pue » dans le vestiaire

A Toulouse, « ça pue » dans le vestiaire

Photo Icon Sport

Après sa défaite samedi soir à Guingamp, le TFC pointe désormais à cinq points du premier non-relégable, Bastia, et tout autant que cette situation comptable, ce sont surtout les capacités des footballeurs toulousains à réagir qui inquiètent. Commentant ce résultat négatif, un de plus cette saison, Etienne Didot n'a pas tourné autour du pot et a reconnu que la situation était assez tendue pour le club. 

« Oui, on est inquiets, ça pue, on est avant-dernier, on vient de perdre 2-0 à Guingamp, en faisant un match correct. Alors oui, dans le vestiaire après le match, ça puait. On n’est pas efficaces, on es très très abattus, il n’y a personne qui fuit, on sait tous qu’on fait partie d’un groupe, on est dans cette situation, c’est la faute à tout le monde, si on veut s’en sortir, il faudra s’appuyer sur tous. Il y a quand même de l’espoir, si il n’y a plus d’espoirs, on n’a qu’à rester à la maison », a prévenu, sur Canal+, Etienne Didot, qui ne doit pas en plus être rassuré par la calendrier. En effet, samedi prochain, le TFC reçoit Nice, l’équipe en forme du moment. Il faudra ensuite aller à Troyes, où tout autre résultat qu’une victoire sera une catastrophe.