LFP : Un huis clos total pour le LOSC, l'ASSE sanctionnée

LFP : Un huis clos total pour le LOSC, l'ASSE sanctionnée

Photo Icon Sport

Réunie le 15 mars, la Commission de Discipline de la LFP a pris les décisions suivantes :

Un match ferme suite à un troisième avertissement dans une période incluant 10 rencontres de compétition officielle (Ligue 1 Conforama, Coupe de la Ligue, Coupe de France) ou par révocation du sursis : Papy Mison Djilobodji (Dijon FCO), Pedro Mendes (Montpellier HSC), Jordan Amavi (Olympique de Marseille). La sanction prend effet à partir du mardi 20 mars.

29e journée - LOSC vs Montpellier HSC du 10 mars : Comportement des supporters du LOSC (envahissement du terrain au coup de sifflet final). En raison de la nature et de la gravité des faits, la Commission décide de mettre le dossier en instruction. Le LOSC est convoqué pour la séance du jeudi 5 avril. À titre conservatoire, la Commission décide de prononcer un huis clos total du Stade Pierre Mauroy pendant la durée de l’instruction.

29e journée - Stade Rennais vs AS Saint-Etienne du 10 mars : Comportement des supporters de l’AS Saint-Etienne (usage d’engins pyrotechniques). La Commission décide de sanctionner l’AS Saint-Etienne de deux matchs à huis clos, dont un par révocation du sursis, de l’espace visiteur pour ses rencontres disputées à l’extérieur.

25e journée - Dijon FCO vs OGC Nice du 10 février : Comportement des supporters de Dijon (insultes racistes envers le joueur Mario Balotelli de l’OGC Nice). Après audition des représentants du Dijon FCO et de l’OGC Nice, et lecture du rapport de l’instructeur, la Commission décide de classer sans suite le dossier s’agissant de la responsabilité du Dijon FCO. La Commission décide toutefois de retirer l’avertissement au joueur Mario Balotelli.