LFP : Tony Chapron convoqué, Romeyer suspendu

LFP : Tony Chapron convoqué, Romeyer suspendu

Photo Icon Sport

Réunie le 18 janvier, la Commission de Discipline de la LFP a pris les décisions suivantes :

Trois matchs de suspension pour Papy Mison Djilobodji (Dijon FCO).

Deux matchs de suspension, dont un avec sursis, pour Régis Gurtner (Amiens SC) et Fodé Ballo-Toure (LOSC).

Un match ferme pour Rémy Vercoutre (SM Caen) et Flavien Tait (Angers SCO).

Un match ferme, suite à un troisième avertissement dans une période incluant 10 rencontres de compétition officielle ou par révocation du sursis : Damien Da Silva (SM Caen), Vahid Selimovic (FC Metz), Angelo Fulgini (Angers SCO), Bryan Dabo (AS Saint-Etienne), Max-Alain Gradel (Toulouse FC), Kelvin Amian (Toulouse FC), Moustapha Diallo (EA Guingamp) et Charles Traore (ESTAC Troyes). La sanction prend effet à partir du mardi 23 janvier.

AS Saint-Etienne - AS Monaco du 15 décembre 2017 : Comportement de Roland Romeyer, président de l’AS Saint-Etienne, suite à l’exclusion du joueur Stéphane Ruffier. Deux matchs de suspension, de banc de touche, de vestiaire d’arbitres et de toutes fonctions officielles. La sanction prend effet le mardi 23 janvier.

FC Nantes - Paris Saint-Germain du 14 janvier 2018 : Exclusion de Juan Carlos Carcedo, entraineur adjoint du Paris Saint-Germain. Deux matchs de suspension dont un avec sursis, de banc de touche, de vestiaire d’arbitres et de toutes fonctions officielles. La sanction prend effet le mardi 23 janvier.

FC Nantes - Paris Saint-Germain du 14 janvier 2018 : Comportement de M. Tony Chapron, arbitre central, envers le joueur nantais Diego Carlos. Lecture faite du courrier du FC Nantes, en date du 15 janvier 2018. Après visionnage des images de la 91e minute du match, la Commission décide de mettre le dossier en instruction. Tony Chapron est convoqué pour la séance du jeudi 8 février.

ESTAC Troyes – Girondins de Bordeaux du 13 janvier 2018 : Comportement des supporters des Girondins de Bordeaux, avec usage d’engins pyrotechniques. En raison de la gravité des faits, la Commission décide de mettre le dossier en instruction et de fermer à titre conservatoire l’espace visiteur des Girondins de Bordeaux pour ses rencontres disputées à l’extérieur. Les Girondins de Bordeaux sont convoqués pour la séance du jeudi 8 février.