Herbin : «Un peu léger de remercier Roussey»

Robert Herbin, l’emblématique entraîneur des Verts, n’est pas du tout sur la même longueur d’onde que les dirigeants du club et le fait savoir. « La situation est délicate et je ne sais pas s’il est opportun de changer d’entraîneur dans ces conditions. Cette équipe est quand même privée de plusieurs titulaires comme Dabo, Landrin et Perrin et c’est ce qui crée ce déséquilibre. Il y a aussi eu des erreurs de stratégie. On a attaché beaucoup trop d’importance à la Coupe de l’UEFA qui n’est, vu la modestie des adversaires, qu’une coupe de l’été. Cela a perturbé l’esprit des jeunes joueurs. Je trouve un peu léger qu’on remercie Laurent Roussey car tout le monde est responsable : les présidents, le staff, les joueurs et le public. Quant à Damien Comolli que je ne connais pas, on l’a remercié en 2005 et on le fait revenir : c’est surprenant », reconnaît celui que l'on surnommait le Sphinx dans Le Parisien.