ASSE : Un nouveau candidat suspect pour le rachat

ASSE : Un nouveau candidat suspect pour le rachat

Discrète sur une éventuelle vente depuis l’échec de David Blitzer cet été, l’AS Saint-Etienne tient peut-être un nouveau candidat. Il s’agirait de la société Blockapital, un acteur de l’investissement immobilier qui fait appel à des socios. Mais à première vue, le dossier présenté contient des erreurs suspectes.

Difficile de savoir où en est la vente de l’AS Saint-Etienne. Officiellement mis sur le marché, le club stéphanois ne communique plus sur le sujet depuis l’échec de cet été, lorsque David Blitzer n’était pas parvenu à un accord au terme des négociations exclusives. On peut penser que la relégation des Verts en Ligue 2 n’a fait que diminuer leur attractivité auprès des investisseurs.

L'ASSE espère bientôt communiquer

D’ailleurs, le média But Football Club croit savoir que le cabinet KPMG, chargé d’étudier les dossiers des possibles repreneurs, n’avait aucune candidature à vérifier ces dernières semaines. La source indique tout de même que l’AS Saint-Etienne pourrait communiquer dans les prochains jours. Une vente se serait-elle dessinée en toute discrétion ? Selon les informations de Poteaux Carrés, un nouvel acteur s’est effectivement manifesté.

Il s’agirait de Blockapital, une société française d’investissement immobilier par tokenisation et dont l’objectif est de récolter 100 millions d’euros via une levée de fonds, principalement auprès de socios. L’idée serait de leur vendre un million de jetons (ou token) à 100 euros chacun pour financer le rachat, la dette du club, le recrutement ou encore la gestion de l’équipe féminine. Le dossier peut paraître ambitieux mais n’a rien de choquant jusqu’ici. Le problème, c’est que le document présenté aux éventuels socios contient des informations assez étonnantes.

Sans parler du trading assumé et du centre de formation présenté comme une usine à pépites, on apprend que l’effectif possède des joueurs dotés d’une belle valeur marchande comme Harold Moukoudi, Yvan Neyou, Arnaud Nordin, Denis Bouanga et Adil Aouchiche… tous partis cet été ! Il est aussi précisé que l’ASSE Saint-Etienne « participe régulièrement à des compétitions européennes », alors que le club vient de descendre en Ligue 2. Cela n’empêche pas Blockapital de présenter cet investissement comme peu risqué. Reste à savoir si le dossier a quand même séduit les présidents Roland Romeyer et Bernard Caïazzo.