ASSE : Surréaliste conférence de presse, les supporters exigent des têtes

ASSE : Surréaliste conférence de presse, les supporters exigent des têtes

Photo Icon Sport

A la veille du déplacement de l'AS Saint-Etienne dimanche à Nîmes, le club avait organisé la conférence de presse de Ghislain Printant, mais des supporters membres des Green Angels et des Indépendantistes Stéphanois ont débarqué dans la salle et ont lu un communiqué invitant Roland Romeyer et Bernard Caiazzo à passer la main et à quitter la direction de l'ASSE. Une séquence qui fait évidemment suite au triste début de saison des Verts.

« Qu’importe le prestige ou l’expérience du staff, de Frédéric Paquet à JL Gasset, le constat est le même. Tous deux sont partis à cause de l’incompétence de deux personnes : Bernard Caiazzo et Roland Romeyer. Tous se plaignent des mêmes maux : des désaccords permanents, des présidents ne supportant pas qu’on leur fasse de l’ombre et surtout, ne dialoguant même pas entre eux. Il n’est plus possible que les décisions sportives les plus importantes de notre club soient gérées par deux personnes différentes, avec deux visions complètement opposées. En ce moment même, le grand cirque médiatique a repris : quand l’un dit blanc à un média, l’autre dit noir au média concurrent. L’AS Saint-Étienne est pris en otage par ces guerres de pouvoir (...) Aujourd’hui, c’est un retrait sportif et médiatique de Bernard Caiazzo et Roland Romeyer que nous réclamons. Nous exigeons aujourd’hui que nos présidents redeviennent des actionnaires et seulement des actionnaires. Eux qui n’ont qu’une vision entrepreneuriale de l’ASSE, qu’il l’assume, en nommant un Président Directeur général avec une carte blanche en matière sportive comme administrative. De cette façon, ils pourront enfin se consacrer pleinement à la vente du club. Roland Romeyer et Bernard Caiazzo doivent définitivement abandonner le quotidien sportif de l’AS Saint-Étienne, car la mascarade n’a que trop durée. Si le ridicule ne tue pas, il a déjà bien trop dégradé l’image du club étoilé », ont indiqué, dans leur communiqué, les Green Angels et les IS.