ASSE : Stéphane Ruffier mis à pied, c'est le feu de Forez

ASSE : Stéphane Ruffier mis à pied, c'est le feu de Forez

Photo Icon Sport

En très grand froid avec son entraineur depuis l’arrivée de Claude Puel, Stéphane Ruffier a reçu ce lundi une convocation par son club pour une mise à pied, annoncent les insiders Gilles Favard et Manu Lonjon.

Le gardien stéphanois a encore une année de contrat, et n’envisage pas un départ cet été malgré sa relégation au poste de deuxième gardien. Poussé vers la sortie, il a refusé toute discussion au sujet d’un transfert, ce qui a forcément le don d’agacer les dirigeants. En effet, Ruffier possède l’un des plus gros salaires du club (2,5 ME par an), ce qui devient forcément gênant pour un numéro 2 dans les buts. Pour ce mercredi 22 juillet, le portier de l’ASSE est donc convoqué par ses dirigeants en vue d’une mise à pied qui devrait lui permettre de savoir les griefs retenus contre lui, avec un possible licenciement au bout. Ce serait un retard à l'entrainement vendredi dernier qui aurait été la cause retenue pour évoquer sa mise à l'écart. Dernièrement, Ruffier avait été poussé à bout par ses dirigeants, qui le faisaient jouer dans le champ à certains entrainements, et l’envoyait faire des séances avec l’équipe réserve.

Visiblement, le torchon brûlait trop, et les dirigeants ont fait le choix de suivre leur entraineur dans cette bataille qui pesait sur l’ambiance du vestiaire. A noter que c’est Loïc Perrin, taulier de l’équipe et coéquipier de longue date de l’ancien monégasque, qui devrait être présent à ses côtés pour ce rendez-vous. Pas la meilleure des préparations à l’approche de la finale de la Coupe de France, dans 10 jours au Stade de France face au PSG.