ASSE : Saint-Etienne va dans le mur, Claude Puel finira par sauter

ASSE : Saint-Etienne va dans le mur, Claude Puel finira par sauter

Photo Icon Sport

L'AS Saint-Etienne a enregistré une septième défaite consécutive en Ligue 1 ce samedi contre Brest. Et cela commence à chauffer pour Claude Puel.

Elle semble déjà très lointaine cette victoire au Vélodrome face à l’OM le 17 septembre dernier en Ligue 1, un résultat qui plaçait l'ASSE au sommet du Championnat. Depuis, non seulement l’AS Saint-Etienne n’a pris qu’un point en huit matchs, c’était à Nantes, mais ensuite les Verts ont enchaîné sept défaites de rang avant de recevoir Lille dans une semaine, égalant là la pire série de la longue histoire de l'ASSE. Autrement dit, Claude Puel a les oreilles qui sifflent, car non seulement Saint-Etienne perd, mais en plus les joueurs stéphanois ne savent plus réellement à quel saint se vouer. Ce samedi encore, on a vu 45 premières minutes d’une faiblesse abyssale. Et pour Philippe Sanfourche, il est désormais clair que l’entraîneur de l’AS Saint-Etienne est en grand danger, tant l’ambiance commence à être tendue du côté de l’Etrat.

Le chef de la rubrique football de RTL ne voit pas les choses bien se finir pour Claude Puel. « Le naufrage est complet. Claude Puel a de moins en moins d’appuis, il est fâché avec beaucoup de monde. On ne comprend pas sa stratégie, là par exemple il relance Boudebouz. Sportivement où est l’intérêt si ce n’est de lui faire jouer quelques matchs pour le vendre, car il est sur la liste des joueurs qui sont, normalement, sur le départ ? Ce que je vois, ce que l’on a fini par s’habituer au fait que Ruffier ne soit plus le gardien de but de l'AS Saint-Etienne et qu’on ait ce pauvre Jessy Moulin, même si je n’ai rien contre lui, mais quand on voit encore son match contre Brest. Je ne sais pas si on peut quantifier, mais le nombre de points pas gagnés cette saison, car ce n’était pas Ruffier qui était dans les buts, mais ça pèse lourd. Saint-Etienne va dans le mur et je pense que ça ne va pouvoir durer jusqu’à la fin de saison », a prévenu Philippe Sanfourche après le naufrage stéphanois en Bretagne.