ASSE : Ruffier vexé, Puel se fait un nouvel ennemi à Saint-Etienne

ASSE : Ruffier vexé, Puel se fait un nouvel ennemi à Saint-Etienne

Photo Icon Sport

Avec un management différent par rapport à ses prédécesseurs, l’entraîneur Claude Puel n’a pas que des admirateurs à l’AS Saint-Etienne. Ce que le gardien Stéphane Ruffier pourra confirmer.

Oubliez les débuts impressionnants de Claude Puel à l’AS Saint-Etienne. Quelques semaines plus tard, l’entraîneur des Verts n’est plus du tout le sauveur décrit à son arrivée. Les résultats sportifs sont de nouveau décevants. Et pour ne rien arranger, ses relations avec une partie du vestiaire sont plutôt tendues. On le sait, les méthodes du technicien sont particulières et font rarement l’unanimité. C’est aussi le cas dans le Forez, où les cadres n’acceptent pas d’être remis en question. Ou du moins pas de cette manière, celle utilisée pour écarter le défenseur Timothée Kolodziejczak. Autant dire que le ton peut parfois monter avec Stéphane Ruffier, vexé par son coach qui lui demandait de relancer plus rapidement face à Nantes (défaite 0-2) le mois dernier.

« Tu ne vas pas recommencer comme à Bordeaux, quand même ! », lui avait répondu le gardien stéphanois, à qui le technicien avait demandé d’améliorer son jeu au pied. Ainsi, le portier pourrait évoluer plus haut sur le terrain, même si l’on sait que ce n’est pas vraiment son profil. En tout cas, Ruffier n’apprécie pas le côté autoritaire de Puel, qui n’est pas du genre à ménager l’ego de son dernier rempart, souligne L’Equipe. Du coup, le portier titulaire, qui avait l’habitude de jouer tous les matchs, a dû laisser sa place à Jessy Moulin en Coupe de la Ligue et à Wolfsbourg (défaite 1-0) pour le dernier match d’Europa League. Là encore, l’ancien Monégasque s’agace. De quoi expliquer ses performances moins brillantes cette saison ?