ASSE : Ruffier n'est pas une « ordure », stop les attaques

ASSE : Ruffier n'est pas une « ordure », stop les attaques

Photo Icon Sport

Même si Jessy Moulin a eu un coup de moins bien face à Nice, Claude Puel a confirmé son gardien de but et fermé la porte à un retour de Stéphane Ruffier comme n°1 à l'AS Saint-Etienne.

Impliqué mais pas forcément coupable dans deux des trois buts de l’OGC Nice, dimanche à Geoffroy-Guichard, Jessy Moulin a connu son premier match raté depuis qu’il a remplacé Stéphane Ruffier dans les buts de l’AS Saint-Etienne en début d’année. Ayant bien compris que cela allait remettre sur le devant de la scène la mise au placard de Stéphane Ruffier, l’entraîneur des Verts a coupé court au débat, Claude Puel venant soutenir fermement Jessy Moulin, tout en fermant totalement la porte à un retour de l’ancien titulaire. Alors que les supporters de l’ASSE ne sont pas tous d’accord sur ce sujet, Jérôme Alonzo fait entendre sa voix dans Le Progrès. Pour l’ancien gardien de but des Verts, désormais consultant, il faut respecter le choix de l’entraîneur de Saint-Etienne tout en rappelant que Stéphane Ruffier n’est pas non plus le sale type que certains ont voulu décrire.

Pour Jérôme Alonzo, il faut tout de même ramener de la sérénité et du calme autour de ce poste de gardien de but à l’AS Saint-Etienne. « Contrairement à certains de mes collègues qui ont été très violents avec Stéphane Ruffier à la télé, j’ai la faiblesse de penser que Stéphane est un immense gardien. Il était peut-être moins bien en janvier/février, et encore cela ne m’a pas sauté aux yeux. Alors oui, c’est injuste peut-être pour lui et je trouve que c’est un gâchis pour l’ASSE (…) Le traitement de cette affaire me dérange. Je ne suis pas sûr que ce soit une ordure comme on veut le faire croire. Moi, en tout cas, c’est un garçon que j’adore, que je respecte énormément et que je trouve très bon (…) Sportivement, Claude (Puel) pense, en son âme et conscience, que Jessy (Moulin) est un meilleur gardien que Stéphane (Ruffier). C’est à eux de dealer avec ça maintenant », explique, dans le quotidien régional, l’ancien gardien de but de l’ASSE.