ASSE : Ruffier a appris sa sanction...dans L'Equipe

ASSE : Ruffier a appris sa sanction...dans L'Equipe

Photo Icon Sport

L'AS Saint-Etienne a communiqué mardi soir sur la sanction infligée à Stéphane Ruffier, lequel n'a finalement pas été licencié. Mais la méthode interpelle.

Mardi, le site internet de L’Equipe a dévoilé ce que Roland Romeyer et Bernard Caïazzo avaient écrit à Stéphane Ruffier suite au rendez-vous de mercredi dernier. Un peu plus tard, le site de l’ASSE a confirmé que le gardien de but n’était finalement pas viré, mais qu’il avait été sanctionné  par « une mise à pied disciplinaire de six jours consécutive à un acte d'insubordination. » Et les Verts d'annoncer que Stéphane Ruffier allait revenir ce mercredi à l'entraînement. Pour Manu Lonjon, proche de l'ancien gardien numéro 1 de l'AS Saint-Etienne, désormais suppléant de Jessy Moulin, cette séquence de l'annonce de la sanction est tout à fait hallucinante, à l'image de l'attitude des dirigeants de l'ASSE dans ce dossier.

« Je ne trahis aucune info, puisque c’est dans le communiqué de l’ASSE. Ce qui est incroyable, c’est que Sainté a envoyé son courrier lundi après-midi, une heure après sur le site de L’Equipe, tu avais le contenu du courrier et sachez que mardi à 20h00, Stéphane Ruffier n’a toujours pas reçu le courrier de l'AS Saint-Etienne. Et donc il a appris le contenu de ce courrier dans L’Equipe et après dans le communiqué du club », explique Manu Lonjon, qui explique que n'ayant pas reçu la notification officielle de l'AS Saint-Etienne Stéphane Ruffier est toujours mis à pied et ne pourra pas venir à l'entraînement de ce mercredi.