ASSE : Romeyer abdique et propose un deal à Puel

ASSE : Romeyer abdique et propose un deal à Puel

Photo Icon Sport

L'AS Saint-Etienne a vivement réagi aux informations de L'Equipe sur un affrontement frontal entre Puel et Romeyer. Mais en interne, le président de l'ASSE aurait fait un geste fort.

Du côté de l’ASSE les choses sont claires, les affirmations du quotidien sportif sont « erronées » et « les relations de travail quotidiennes entre toutes les composantes du club attestent d’une cohésion sans faille dans la gestion des différents dossiers. » Mais ce samedi, Le Progrès confirme qu’effectivement dans les bureaux de l’Etrat ce n’est pas franchement l’excellente ambiance, la venue de Claude Puel et les décisions de Xavier Thuilot ayant agacé plusieurs salariés, lesquels se sont tournés vers Roland Romeyer pour se plaindre. Et fidèle à ses habitudes, le co-président de l’AS Saint-Etienne serait effectivement intervenu, ajoutant du flou au flou.

Le quotidien régional affirme cependant que ces derniers jours, conscient que cela ne pouvait pas durer, Bernard Caïazzo, l’autre co-président des Verts, aurait proposé de jouer les médiateurs, ce que Roland Romeyer aurait accepté. « Pour apaiser les tensions naissantes et grandissantes, Bernard Caiazzo a proposé la rédaction d’une « charte de fonctionnement » ces derniers jours qui délimite les fonctions de chacun. Et qui surtout laisse la direction opérationnelle à Puel et Thuilot, Romeyer se contentant d’intervenir si on lui demande. En clair de rester à sa place, et rien qu’à sa place d’actionnaire, ce qu’il aurait fini par admettre », affirme Olivier Guichard. Une paix des braves qui devrait permettre un retour à une relative sérénité dans une période où ces querelles ne sont pas réellement une priorité absolue dans notre pays.