ASSE : Puel veut 2,4ME par an, Caïazzo et Romeyer réfléchissent

ASSE : Puel veut 2,4ME par an, Caïazzo et Romeyer réfléchissent

Photo Icon Sport

La semaine qui débute s'annonce importante pour l'AS Saint-Etienne, et pas uniquement parce que les Verts recevront l'Olympique Lyonnais dimanche prochain à Geoffroy-Guichard. Car même si l'ASSE s'est imposée dimanche à Nîmes, Ghislain Printant a bien compris que ses jours à la tête de la formation stéphanoise étaient comptés et qu'il n'était désormais plus qu'un intérimaire de luxe. Tout en haut de la liste pour lui succéder, on trouve Claude Puel, qui rentre ce lundi de ses vacances, et qui devrait rencontrer cette semaine Roland Romeyer et Bernard Caïazzo, les deux co-présidents ayant trouvé un terrain d'entente sur cet épineux sujet du nouvel entraîneur.

Reste que si l'ASSE rêve de Claude Puel, et que ce dernier ne dit pas non, l'ancien entraîneur de Leicester, Southampton, Nice, Lyon, Lille et Monaco a des exigences salariales conséquentes. L'Equipe précise que Claude Puel vise entre 200.000 et 250.000 euros par mois, ce qui est forcément un prix jamais payé par l'AS Saint-Etienne pour un coach. Mais même si tout est négociable, c'est désormais le tarif qu'il faut payer pour s'offrir un technicien de renom et si les dirigeants stéphanois refusent de se plier à cette demande salariale, alors les pistes Jean-Louis Gasset et Antoine Kombouaré seront réactivées.