ASSE : Puel « ne pense pas qu’à sa gueule », Obraniak s'énerve

ASSE : Puel « ne pense pas qu’à sa gueule », Obraniak s'énerve

Photo Icon Sport

Ancien joueur de Claude Puel à Lille, Ludovic Obraniak a défendu becs et ongles l'entraîneur de l'AS Saint-Etienne alors que les Verts sont secoués en Ligue 1.

Après sa défaite à Brest, l’AS Saint-Etienne se retrouve en fâcheuse position au classement de Ligue 1 après sept défaites consécutives et avant la réception de Lille à Geffroy-Guichard. La défaite dans le derby contre l’OL n’avait pas trop agacé les supporters des Verts, les jeunes joueurs de Claude Puel ayant plutôt fait honneur au maillot stéphanois. Mais samedi, en Bretagne, l’ASSE a sombré et pendant la première période, cela a été tellement désastreux que le spectre de la relégation en Ligue 2 est désormais présent. Au cœur des critiques, Claude Puel, l’entraîneur de Saint-Etienne focalise désormais les reproches. Sur la chaîne L’Equipe, Ludovic Obraniak, dont on sait qu’il est plutôt fan de l’entraîneur des Verts, a tenu à rappeler que ce dernier était là comme manager et devait gérer à la fois le sportif et le financier, ce que ses prédécesseurs n’ont pas fait.

« Je rappelle qu’en fin de saison dernières les cadres étaient là et ils n’ont pas fait bien mieux. Ces cadres commencent à revenir et sur les deux derniers matchs, excusez-moi mais je n’ai pas vu une différence flagrante avec les jeunes. Je connais bien l’environnement sportif et aussi un peu administratif de Saint-Etienne, puisque c’est un peu l’ancienne équipe de Lille quand j’y étais en 2006. Il y a Puel, Thuilot et Buisine qui étaient au LOSC et qui sont à l’ASSE. Claude Puel, il faut savoir que ce n’est pas un entraîneur, ce n’est pas Jean-Louis Gasset quand il récupère  l'équipe et qu’on lui dit qu’il faut sauver le club. Donc Gasset a pris des joueurs expérimentés, les dirigeants ont détruit leur modèle économique, le salary-cap, car ils sont dans la mouise. Ils prennent des joueurs dont la « durée de vie » est de 2 ans au plus. Est-ce qu’il y a eu satisfaction sur la durée avec Boudebouz, Khazri, M’Vila ? Claude Puel lui c’est l’école Arsène Wenger, il est manager du club, il n’est pas qu’entraîneur. Son rôle c’est aussi d’assainir les comptes. Saint-Etienne a des graves difficultés financières et devra rendre des comptes. Claude Puel ne pense pas qu’à sa gueule, lui il est là pour bâtir sur sa longue durée. Il finira peut-être 15e mais l’ASSE passera tranquillement devant la DNCG, c’est mieux que 8e et dans le rouge », a lancé un Ludovic Obraniak apparu un peu agacés par ces attaques qui visent uniquement Claude Puel sans rappeler le contexte actuel du côté de l’AS Saint-Etienne.