ASSE : Pierre Ménès voyait Printant s'asseoir sur 1,6 ME d'indemnités...

ASSE : Pierre Ménès voyait Printant s'asseoir sur 1,6 ME d'indemnités...

Photo Icon Sport

En grande difficulté en championnat, l’AS Saint-Etienne présente pour le moment un bilan catastrophique, puisque sa seule victoire l’a été lors de la première journée contre Dijon, le dernier de la classe. Depuis, c’est la soupe à la grimace avec une défense transpercée de toutes parts, et des joueurs qui n’ont clairement plus l’envie de la saison passée. Ghislain Printant est en grand danger, même s’il sera toujours sur le banc face à Metz ce mercredi. Pas question de démissionner pour l’ancien adjoint de Jean-Louis Gasset, contrairement à ce qu’annonçait Pierre Ménès récemment.

« Printant songerait à présenter sa démission, ce qui en dit long sur la classe du bonhomme car il pourrait prendre un gros chèque », avait ainsi annoncé le consultant de Canal+. La réalité serait bien différente, puisque selon L’Equipe, l’entraineur refuse de s’asseoir sur les deux ans de salaire restant, soit tout de même 1,6 ME. Une situation qui génère une nouvelle fois un énorme couac en interne, puisque Roland Romeyer était persuadé que Printant, qui avait annoncé que son sort importait peu et que l’institution passait avant tout, allait démissionner sans demander son reste.