ASSE-OL : « Tsunami, humiliation », les Verts broient du noir après le derby

ASSE-OL : « Tsunami, humiliation », les Verts broient du noir après le derby

Photo Icon Sport

Une semaine après la claque reçue contre l'Olympique Lyonnais dans le derby (0-5), l'AS Saint-Etienne est toujours sous le choc, comme le prouve les dernières déclarations de Jessy Moulin et de Fabrice Grange.

Le 5 novembre dernier, les Verts ont connu l'une des pires soirées de leur histoire. En se faisant humilier comme jamais contre son ennemi lyonnais dans son Stade Geoffroy-Guichard avec la provocante célébration de Nabil Fekir comme cerise sur le gâteau (0-5), le club du Forez a subi un terrible cataclysme. Une situation qui inquiète au plus haut point Jessy Moulin.

« C’est comme un tsunami qu’on a pris en pleine tronche. Il faut vite se relever en se mettant au travail. Si on ne se relève pas, on est mort et on risque de terminer 12, 15 ou même 17e. Le groupe est sonné et vit mal la situation. Vous devez continuer à nous encourager, pour nous aider à sortir de la situation. J’ai connu plusieurs moments délicats, et là on est dans une situation délicate. On a besoin de tout le monde », a lancé, sur le site Poteaux Carrés, le gardien remplaçant de l'ASSE, qui a le même son de cloche que Fabrice Grange.

« Une humiliation pour tout le monde »

« Ça a été une humiliation pour tout le monde, pour les joueurs, le staff, la direction, pour toute une ville. Maintenant, il n’y a qu’une solution c’est de se la fermer et de bosser bosser bosser. On n’a pas le droit d’ouvrir notre gueule maintenant. Il faut respecter le choix des dirigeants », a lancé l'entraîneur des gardiens, qui rêve désormais de revoir le meilleur visage de l'ASSE, et ce dès vendredi face au LOSC. Mais il faudra bien plus qu'un match pour oublier ce sombre derby stéphanois...