ASSE : Les Verts se sentent trop forts pour la Ligue 2

ASSE : Les Verts se sentent trop forts pour la Ligue 2

Toujours barragiste de Ligue 1 après sa défaite contre l’Olympique de Marseille (2-4), l’AS Saint-Etienne reste confiante. Malgré la menace d’une relégation, le président exécutif Jean-François Soucasse imagine difficilement une prochaine saison en Ligue 2.

La belle dynamique est bien terminée pour l’AS Saint-Etienne. Battus à domicile par l’Olympique de Marseille dimanche, les Verts n’ont remporté qu’un seul de leurs six derniers matchs en Ligue 1. Le club stéphanois occupe donc une inquiétante place de barragiste à huit journées de la fin. Cette situation n’a pourtant pas l’air d’affoler Jean-François Soucasse. Au contraire, le directeur exécutif se dit confiant pour le maintien. A tel point que le dirigeant se prépare essentiellement à une prochaine saison dans l’élite.

« Encore une fois, ce serait une faute professionnelle si je vous disais que la Ligue 2, ne serait-ce que mon cas d'école, ne doit pas être regardée, pas anticipée, a reconnu Jean-François Soucasse sur les ondes de RTL. Vous diriez : "Il n'est pas sérieux, il est dans le déni complet". Je ne suis absolument pas dans le déni. Par contre, j'ai la conviction ferme que cette équipe-là, ce groupe-là, mené par Pascal Dupraz, dans un environnement très favorable, avec un public, va atteindre notre objectif. »

L'ASSE se prépare au maintien en Ligue 1

« Donc notre énergie, notre envie et notre conviction nous amènent à nous focaliser sur le maintien en Ligue 1 et à préparer cette hypothèse, a expliqué le directeur exécutif. Parallèlement, parce que je suis quelqu'un de sérieux et de rationnel, le scénario Ligue 2 sera étudié en temps et en heure. Mais aujourd'hui ce n'est pas qu'on ne veut pas le voir, c'est que ce n'est pas ce qui nous paraît le plus probable eu égard à la détermination qui est la nôtre. » En cas de contre-performance vendredi à Lorient, un concurrent direct pour le maintien, Jean-François Soucasse pourrait revoir ses priorités.