ASSE : Les Verts à l’arrache, un agent sent la relégation

ASSE : Les Verts à l’arrache, un agent sent la relégation

Après la victoire face à Clermont (3-2) dimanche dernier, son premier succès de la saison, l’AS Saint-Etienne est évidemment soulagée. Pourtant, le scénario de ses rencontres n’incite pas à l’optimisme en vue du maintien en Ligue 1.

Il aura fallu attendre 13 journées de Ligue 1 pour assister à la première victoire de l’AS Saint-Etienne cette saison. Dimanche dernier, les hommes de Claude Puel ont arraché un précieux succès face à Clermont, au terme d’un scénario renversant. Les Verts étaient en effet menés jusqu’à la 92e minute. Ce genre de remontée fait forcément du bien au moral des Stéphanois, au moins soulagés d’ouvrir leur compteur et de quitter la dernière place du championnat. Mais il en faudra beaucoup plus, prévient David Wantier, inquiet pour cette ASSE à réaction.

« On pourra être soulagé une fois qu'il y aura un maintien, a tempéré l’ancien recruteur des Verts dans le live Instagram de l’animateur Farid Rouas. Une victoire ne fait pas une saison. On peut être inquiet de cette situation. La façon dont s'est déroulé le match est inquiétante aussi, parce que vous êtes menés 2-0. Ce qui est intéressant, c'est qu'il y a du cœur, de l'envie dans cette équipe. Ça revient à l'énergie, mais cela fait plusieurs fois que ça revient à l'énergie avec le match contre Lyon (1-1) où il y a égalisation dans les dernières secondes. Eh bien le scénario est à peu près le même. »

Wantier inquiet pour le maintien

« Excepté la défaite face à Strasbourg (5-1) qui vient s'intercaler, Angers (2-2) c'est à l'énergie, Metz (1-1) ça vient d'un but stratosphérique de Wahbi Khazri et Clermont où il y a je pense une faute professionnelle des Clermontois, a estimé l’agent de l’attaquant stéphanois Romain Hamouma. Lorsqu'on mène 2-0 à la 78e... Je suis très heureux que Saint-Etienne ait gagné parce que je porte ce club dans mon cœur. Mais je suis inquiet parce que j'ai du mal à penser que le maintien va être simple à acquérir. » Au vu des limites de son effectif, l’ASSE n’aura droit à aucun relâchement dans la saison.