ASSE : Les supporters décisifs dans ce dossier du mercato

ASSE : Les supporters décisifs dans ce dossier du mercato

Photo Icon Sport

L’été dernier, l’AS Saint-Etienne réalisait un très joli coup sur le marché des transferts en obtenant la signature de Miguel Trauco en échange de seulement 1 ME versé à Flamengo.

Après un début de saison compliqué, l’international péruvien a trouvé une carburation intéressante dans le Forez. Utilisé à 15 reprises par Ghislain Printant puis par Claude Puel en Ligue 1, Miguel Trauco est désormais un atout pour les Verts. Cela ne surprendrait pas les scouts des différents clubs européens puisque le Péruvien, meilleur latéral gauche de la dernière Copa America, était très courtisé au mercato. Dans une interview accordée à But, il a notamment indiqué qu’il avait reçu des offres de Brest, Besiktas, Schalke ou encore Majorque. Cela en fait des prétendants, pour un joueur qui a finalement posé ses valises à Saint-Etienne, notamment en raison des vidéos sur l'ambiance dans le Chaudron.

« Avec mon agent, on avait projeté ça de signer en Europe. C’était mon plan de carrière. J’aurais pu venir en Europe un an plus tôt. Il y avait Bordeaux, Amiens. Mais j’avais préféré rester à Flamengo. Je suis venu à Saint-Étienne pour le projet sportif. Mon agent a eu de très bons échos sur le club par un ami d’Oswaldo Piazza. Il lui avait dit que je serais bien, que c’était un club populaire, avec de bonnes installations et un très bon public. J'avais le choix avec Brest, Besiktas, Schalke et Majorque. J’avais regardé des vidéos. L’ambiance du stade m’avait plu. J’avais dit à mon agent que j’avais envie de venir ici. On était d’accord là-dessus. Il est venu me voir. Il est ici en ce moment. Je lui ai dit hier qu’on avait bien fait de choisir Saint-Etienne. Je n’avais pas envie d’aller en Turquie. L’Allemagne, je ne savais pas trop. Par rapport à la langue, j’avais plus d’appréhension » a confié Miguel Trauco, qui ne regrette visiblement pas son choix d’avoir signé à l’ASSE malgré la saison chaotique des Verts.