ASSE : Le maintien ou la mort des Verts ?

ASSE : Le maintien ou la mort des Verts ?

Icon Sport

Lanterne rouge de la Ligue 1, Saint-Etienne reçoit le RC Lens dans un match capital pour le maintien samedi à 17 heures.

Une semaine avant le déplacement à Lyon, les Verts doivent engranger des points pour amorcer une remontée au classement. Et pour cause, la situation est grave pour Saint-Etienne, actuellement dernier du championnat et qui ne peut se permettre une descente en Ligue 2 au vu de la stature du club et des difficultés financières de celui-ci. Selon le journaliste Bernard Lions, grand spécialiste de l’ASSE, une descente des Verts en seconde division pourrait d’ailleurs être synonyme de mort du club forézien, notamment dans le cas où Roland Romeyer et Bernard Caïazzo ne trouveraient pas de repreneur. Un discours très cash de la part du journaliste de L’Equipe, qui ne manquera pas de faire froid dans le dos des plus fervents supporters stéphanois…

Bernard Lions fait une annonce terrible pour l'ASSE

« Ce serait terrible, surtout financièrement, car les revenus des droits TV seraient perdus. Jusqu'à dix-sept contrats de joueurs expirent le 30 juin, ce qui signifie que l'équipe devrait être reconstruite sans argent. Saint-Étienne serait sur le point de mourir. Le club doit être mis en vente pour commencer une nouvelle ère. S'il est en Ligue 1, il peut rêver de revenir au sommet. Si c'est dans une autre ligue, qui voudra l'acheter et à quel prix ? La seule chose qui est sûre, c'est que la relégation serait une catastrophe pour le club, les supporters, la ville et toute la Ligue 1. Un vrai cauchemar. Mais pour l'instant, on peut encore rêver d'un grand Saint-Étienne. Vu le risque de relégation, le club ne vaut pas grand-chose aujourd'hui. Un maximum de 15 millions d'euros, contre 100 millions d'euros il y a trois ans » a prévenu Bernard Lions, interrogé par le média croate Sportklub. Le maintien du club ou sa mort, voilà un drôle de coup de pression pour Pascal Dupraz et les joueurs de Saint-Etienne.