ASSE : L'infirmerie est pleine, il dénonce un gros bug

ASSE : L'infirmerie est pleine, il dénonce un gros bug

Photo Icon Sport

Dimanche après-midi, c’est privé de nombreux joueurs que l’AS Saint-Etienne a été accrochée par Montpellier à Geoffroy-Guichard (0-0).

L’infirmerie est pleine dans le Forez. Face au MHSC dimanche, Wahbi Khazri, Romain Hamouma, Mathieu Debuchy, Yohan Cabaye ou encore William Saliba manquaient à l’appel. Des absences regrettables pour Denis Balbir, lequel a estimé dans sa chronique publiée sur But Football Club qu’il était anormale que l’ASSE compte autant de blessés au même moment. Néanmoins, il souligne les performances appréciables des habituels remplaçants, plutôt bons ces dernières semaines à l’image de Camara, Moukoudi ou Honorat.

« En ce début de saison, Saint-Etienne a beaucoup de blessés. Souvent de gros joueurs et souvent en même temps dans des circonstances différentes. Cela peut être inquiétant. Ce qui l’est moins, c’est que les remplaçants répondent présents. C’est aussi pour ça que je n’étais pas trop favorable à un plan dégraissage quand on en a parlé il y a une semaine de cela. J’en avais parlé avant que Wahbi Khazri ne se blesse en sélection de Tunisie mais heureusement que l’ASSE dispose de certains joueurs pour palier à ces soucis. Ce qui m’embête le plus avec cette cascade de blessures, c’est que ce sont souvent des pépins sur le long terme ou le moyen terme. Pas des petites blessures de 5-6 jours… Peut-être qu’avec 100% de ses forces vives, l’ASSE compterait quelques points de plus mais heureusement que l’effectif est riche » a souligné le journaliste, pour qui Saint-Etienne devra avoir moins de blessés en 2020 pour atteindre ses objectifs en Ligue 1.