ASSE : L'étranger pour le mercato, l'OL pour la formation, la recette de Caïazzo

ASSE : L'étranger pour le mercato, l'OL pour la formation, la recette de Caïazzo

Photo Icon Sport

Le mercato estival ayant ouvert ses portes jeudi, l'AS Saint-Etienne et les autres pensionnaires de Ligue 1 vont pouvoir se lancer à la poursuite de leurs cibles.

Et à l'image de ce qu'il a réalisé l'hiver dernier, le club stéphanois devrait de nouveau chercher la perle rare à l'étranger. Pour rappel, les Verts avaient recruté les Norvégiens Ole Selnaes et Alexander Soderlund à Rosenborg, ainsi que le Marocain Oussama Tannane à l'Heracles Almelo (Pays-Bas). Des paris risqués que l'ASSE assume parfaitement étant donné que le co-président Bernard Caïazzo n'a plus les moyens d'attirer les pépites françaises. Autre solution, s'appuyer sur le centre de formation sur le modèle du rival lyonnais.

« Désormais, l’Angleterre va attirer 80 % des bons joueurs et l’ASSE a raison de se tourner vers l’étranger, à condition de faire les bons choix. Mais le challenge, c’est qu’un tiers de l’effectif pro soit issu du centre de formation. L’OL l’a réussi, pas nous pour l’instant et, sans cela, on ne pourra pas passer un cap, a prévenu le dirigeant dans les colonnes du Progrès. Aujourd’hui, on ne peut plus attirer un international Espoir comme on l’a fait avec Payet et Matuidi. Ils sont déjà à l’étranger. » Autant dire que le mercato ressemble de plus en plus à un casse-tête...