ASSE : St-Etienne en vente ? La réponse choc signée Caïazzo !

ASSE : St-Etienne en vente ? La réponse choc signée Caïazzo !

Photo Icon Sport

L'AS Saint-Etienne fait l'objet de nombreuses sollicitations de la part d'investisseurs, et le président du conseil de surveillance avoue que la vente n'est pas un sujet tabou.

A l’heure où le rachat éventuel de l’Olympique de Marseille donne lieu à un feuilleton assez inouï, l’AS Saint-Etienne semble assez éloignée de tout cela. Pourtant, s'exprimant ce lundi dans Le Progrès, Bernard Caïazzo avoue que les Verts croulent sous les demandes d’investisseurs, et le président du Conseil de surveillance de l’ASSE admet que Roland Romeyer et lui ne disent pas non à un passage de témoin en douceur. Le président de Premier Ligue pense d’abord à la montée en puissance d’un investisseur à Sainté afin de le « tester » avant de lui laisser les commandes de l’AS Saint-Etienne.

Et Bernard Caïazzo de reconnaître que ce dossier d’une possible vente ou du moins de la venue d’un soutien financier n’était pas une chimère, mais bien au contraire très concret. « Il n’y a pas une semaine ou quelqu’un de sérieux, ou pas, se renseigne. C’est simple, tout se passe dans un premier temps par avocat. On ne médiatise pas. Nos avocats sont chargés d’analyser le sérieux de nos interlocuteurs. On était très très proche d’aboutir il y a un an avec un groupe américain. Personne n’a jamais su le nom du groupe en raison de la règle de confidentialité. Au dernier moment, ça a buté sur un certain nombre de choses. Et puis la vente de Saliba est venue financièrement régler beaucoup de problèmes. On n’est pas dans une recherche active. Si quelqu’un veut entrer au capital, un peu comme au Paris FC, c’est bien. On cherche plus un investisseur minoritaire dans un premier temps pour voir comment ça se passe pendant quelques années. Mais on est obligé de penser à l’avenir. Nous ne sommes pas immortels avec Roland. Penser à l’avenir, c’est protéger l’institution », explique, dans le quotidien régional, le co-président de l’AS Saint-Etienne. Il faut désormais savoir comment les supporters de l'ASSE accueilleront un éventuel investisseur exotique, le Peuple Vert étant attaché aux valeurs locales.