ASSE : Guirassy s’éloigne, la rivalité avec l’OL n’aide pas

ASSE : Guirassy s’éloigne, la rivalité avec l’OL n’aide pas

A la recherche d’un attaquant cet hiver, l’AS Saint-Etienne a notamment pensé à Serhou Guirassy. Mais la piste s’avère compliquée puisque le Rennais touche un salaire inaccessible. Seul un geste du directeur sportif Florian Maurice pourrait débloquer la situation. Ce qui s’annonce peu probable.

Après les arrivées de Joris Gnagnon, Paul Bernardoni et Sada Thioub, l’AS Saint-Etienne n’a pas terminé son recrutement. Le nouvel entraîneur Pascal Dupraz espère encore l’arrivée d’un attaquant capable de peser sur les défenses adverses et de concrétiser les occasions de son équipe. Le problème, c’est que les renforts à ce poste clé sont souvent les plus chers. Et tout le monde sait que le club stéphanois ne possède qu’une marge de manœuvre limitée sur le plan financier.

Le salaire de Guirassy pose problème

Confirmation sur le dossier Serhou Guirassy, que les Verts auront du mal à recruter malgré leur intérêt. Le Stade Rennais ne s’opposerait sans doute pas au départ de son remplaçant. Idem pour le joueur qui n’a débuté que trois matchs de Ligue 1 cette saison. Seulement voilà, son salaire atteint les 200 000 euros par mois, un montant largement inaccessible pour l’AS Saint-Etienne. Pour envisager un simple prêt, il faudrait que le Stade Rennais accepte de prendre en charge plus de la moitié des revenus de Serhou Guirassy. Autant dire qu’il s’agirait d’un beau cadeau de la part du club breton.

Mais l’hypothèse reste assez peu probable, d’autant que le directeur sportif des Rouge et Noir, un certain Florian Maurice, n’est pas le plus grand fan des Verts en tant qu’ancien joueur et dirigeant de l’Olympique Lyonnais… L’actuelle lanterne rouge devra envisager une nouvelle alternative, sachant que le dossier Jean-Philippe Mateta, « au point mort » selon les mots de Pascal Dupraz, ne devrait pas non plus aboutir. En effet, l’attaquant de Crystal Palace retrouve du temps de jeu sous les ordres d’un Patrick Vieira désireux de le conserver.