ASSE : Fier de son mercato, Saint-Etienne vante son groupe en béton

ASSE : Fier de son mercato, Saint-Etienne vante son groupe en béton

Photo Icon Sport

Après un mercato très animé, l’AS Saint-Etienne entame la saison avec un groupe compétitif.

Même si Ghislain Printant aurait aimé accueillir un attaquant supplémentaire, l’entraîneur stéphanois possède un effectif à la hauteur des ambitions affichées. C’est aussi l’avis de la cellule de recrutement des Verts, dont le responsable David Wantier a expliqué les choix réalisés dans les colonnes du Progrès. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le dirigeant est fier de son travail.

« On est partis du bilan de la saison dernière, de ce qu’on a vécu. On avait monté un effectif de qualité et atteint nos objectifs en termes de classement. On était contents mais on en a tiré des enseignements, a commenté le recruteur. Le premier, c’est que le groupe, en nombre, était un peu court. Pour en avoir discuté à l’époque avec le coach, on avait 15 pros confirmés et on a jugé ça juste. D’autant plus qu’on a dû subir les blessures de Kévin Monnet-Paquet et Gabriel Silva à partir du mois de février, qui nous ont pénalisés. »

Le déficit physique comblé

Et ce n’était pas le seul problème physique pour les Verts. « Le second enseignement, c’est qu’athlétiquement et notamment contre les équipes du haut de tableau, il nous manquait quelque chose, a constaté David Wantier. On a eu une convergence d’opinions car on a vécu la saison dernière ensemble, et on avait déjà eu l’occasion d’échanger. L’idée, c’était de doubler les postes avec de la qualité, de la jeunesse et des jambes. »

« Entre le projet de Ghislain et ce que l’on avait imaginé, on a rempli les objectifs. On a fait signer des joueurs que le coach désirait, a-t-il assuré. Sur l’ensemble des recrues, les trois quarts ont moins de 25 ans. C’est important pour l’avenir du club et aussi pour le côté fraîcheur physique et apport athlétique. Les deux présidents nous ont aussi suivis avec une validation financière, qui n’est pas la plus simple à trouver. » Si les choses tournent mal cette saison, la cellule de recrutement ne plaidera pas coupable…