ASSE : Des propos choquants révélés, Romeyer a dérapé

ASSE : Des propos choquants révélés, Romeyer a dérapé

Icon Sport

Alors que le rachat par David Blitzer semblait en bonne voie, la vente de l’AS Saint-Etienne a de nouveau capoté. Les dirigeants stéphanois sont jugés responsables de ce nouvel échec. Eux qui restent confiants et surtout méprisants auprès des supporters.

Une fois de plus, la vente de l’AS Saint-Etienne a fini par échouer. L’Américain David Blitzer était pourtant entré en négociations exclusives pour le rachat des Verts. Mais les deux parties ne sont pas parvenues à un accord définitif. Alors comment expliquer ce nouveau fiasco après celui connu avec le fonds d’investissement Peak6 en 2018 ? D’après les informations récoltées par Romain Molina, les décideurs du club stéphanois sont les seuls responsables.

« Bravo aux dirigeants de l'ASSE qui font encore foirer un rachat, a dénoncé le journaliste sur Twitter. Ils sont persuadés de remonter immédiatement, et que leur club vaut plein d'argent (pour eux). Le groupe Blitzer a déjà des demandes d'autres clubs en France. C'est rare un proprio avec des fonds propres, donc... » Les patrons Bernard Caïazzo et Roland Romeyer ont peut-être laissé filer une belle occasion. En tout cas, les deux dirigeants gardent leur optimisme, notamment en ce qui concerne les ventes sur le marché des transferts.

« Notons aussi que le club a refusé une offre pour Maçon de Brest (environ deux millions d'euros) car persuadé d'en avoir au moins le double, a révélé Romain Molina. Moralité, Brest a recruté un autre latéral (Noah Fadiga). Ils espèrent aussi le jackpot avec Gourna (15-20 millions d'euros). Ma foi... » Ces infos risquent de ne pas plaire aux supporters. Et ce n’est rien comparé à la dernière révélation du journaliste, qui relaye des propos choquants envers les amoureux de l’AS Saint-Etienne.

« Les fans vont nous sucer à nouveau »

« Si le groupe Blitzer communique sur ce qui s'est vraiment passé, je ne vois pas comment les dirigeants peuvent rester en poste. C'est trop insultant, a prévenu Romain Molina. Mais comme dirait Romeyer : "On va gagner trois matchs, et les fans vont nous sucer à nouveau." Voilà comment on vous traite. » Déjà dans le viseur des fans depuis des années, les deux présidents ne risquent pas d'améliorer leurs relations avec le public de Geoffroy-Guichard.