ASSE : Claude Puel impossible à virer, la réalité est cruelle

ASSE : Claude Puel impossible à virer, la réalité est cruelle

Icon Sport

Après le naufrage de l'AS Saint-Étienne à Strasbourg, la position de Claude Puel semble instable sur le banc des Verts. Mais le manager a un atout XXL pour sauver sa place.

Les supporters de l’ASSE se réveillent avec une grosse gueule de bois ce lundi, car deux semaines après l’espoir engendré par le nul dans le derby contre Lyon, l’équipe stéphanoise a pris une gifle énorme dimanche à Strasbourg (5-1). Plus que le score déjà lourd, c’est la manière qui interpelle, certains étant persuadés que les joueurs ont lâché très clairement Claude Puel sur la pelouse de la Meinau. Mais après 10 journées du Championnat de Ligue 1, le constant est brutal, les Verts sont derniers au classement et la prochaine réception d’Angers, une équipe qui carbure bien, n’est pas pour rassurer les habitués de Geoffroy-Guichard. Au point même qu’une rumeur circule sur une possible décision brutale de Roland Romeyer et Bernard Caïazzo à l’encontre de Claude Puel, à savoir le limogeage de ce dernier et de son staff afin d’éviter le naufrage que serait la relégation en Ligue 2 

Claude Puel sauvé par son salaire à l'AS Saint-Étienne ?

Cependant, selon plusieurs sources, la décision de se séparer de Claude Puel, deux ans après sa signature à l’AS Saint-Étienne n’est pas du tout envisagée à très court terme. Tandis que Le Progrès et L’Equipe affirment que c’est bien Puel qui sera sur le banc vendredi prochain face au SCO, et que ce match pourrait être clairement un « quitte ou double » pour l’entraîneur des Verts, d’autres affirment que le coût du licenciement du manager de l’ASSE et de son staff est impossible à débloquer aussi rapidement. « Claude Puel devrait être encore sur le banc pour la réception d’Angers. Dernier sursis des dirigeants. Les indemnités à verser pour se séparer du coach continuent de peser dans cette décision (220 000€/mois) », explique Sainté Inside. Sous contrat avec l'AS Saint-Étienne jusqu'en juin prochain, Claude Puel a donc la main, mais une victoire contre Angers pourrait clairement assainir l'ambiance dans le Forez.