ASSE : Boudebouz, l'atout algérien pour sauver Saint-Etienne ?

ASSE : Boudebouz, l'atout algérien pour sauver Saint-Etienne ?

Photo Icon Sport

Malgré un bon match contre Lyon, l'AS Saint-Etienne est dans une série de six défaites consécutives. Et les Verts doivent trouver des solutions pour éviter le pire. 

Les Verts avaient idéalement débuté la saison, au point même de s’installer provisoirement au sommet du classement. Mais après la victoire au Vélodrome contre l’OM, la formation de Claude Puel a subitement plongé, le mercato étant pour beaucoup dans ce dévissage brutal. Résultat, après la défaite dimanche au Groupama Stadium contre le rival lyonnais, l’ASSE pointe à la 15e place du classement de Ligue 1 avec deux points d’avance sur Nîmes, 18e et barragiste. La saison est encore longue, et il n’y a pas péril en la demeure du côté de Geoffroy-Guichard. Mais dès la reprise, l’AS Saint-Etienne se déplacera à Brest, puis recevra Lille, et les hommes de Puel devront impérativement mettre un terme à cette série de six défaites. Pour espérer se relancer, l’entraîneur stéphanois n’a pas des dizaines de choix, et si Claude Puel compte sur la jeunesse de son effectif, il pourrait être tenté de relancer un vieux briscard.

Interrogé par le Envertetcontretous.fr, Alaeddine Yahia, ancien joueur de l’ASSE, estime que le technicien des Verts doit relancer Ryad Boudebouz. Du haut de ses 30 ans, l’international algérien, mis au placard, peut apporter énormément. « Il y a un joueur que je ne connais pas personnellement, mais que je trouvais bon lorsque j'évoluais contre lui, c'est Ryad Boudebouz. Le dernier match que j'ai vu de lui avec Saint-Etienne, c'est celui où il marque contre Rennes et qualifie Sainté pour la finale. Boudebouz est un bon joueur de Ligue 1, il pourrait faire énormément de bien à cette équipe de Saint-Etienne. Que ce soit sur les coups de pied arrêtés, dans l'entrejeu avec sa qualité de passe, sa capacité à éliminer. C'est un luxe de l'avoir dans son effectif », explique, sur le site spécialisé, Alaeddine Yaha.