ASSE : Bouanga recadre L'Equipe sur sa vie privée

ASSE : Bouanga recadre L'Equipe sur sa vie privée

Photo Icon Sport

Denis Bouanga n'a pas apprécié qu'un cambriolage à son domicile fasse l'objet d'une brève dans L'Equipe. Et il l'a fait directement savoir.

Entre les journalistes, les insiders spécialistes du mercato, leurs amis joueurs et les réseaux sociaux, l’ambiance est chaude autour de l’AS Saint-Etienne. Cette fois, c’est Denis Bouanga, l’international gabonais des Verts, qui a décidé de se faire entendre concernant un entrefilet publié dans L’Equipe, dans lequel on apprenait que le joueur des Verts avait été cambriolé à son domicile en pleine nuit. Pour le joueur de 25 ans, Bernard Lions, auteur du papier et spécialiste de l’ASSE au sein du quotidien sportif, est allé trop loin en s’immisçant dans sa vie privée. « Il s’agit d’un écho tellement faux, puis sans connaître la vraie version, vous avez rédigé une brève dans votre journal. Je respecte votre vie privée, respectez la mienne !! Bon week-end », a poliment lancé Denis Bouanga.

Et Bernard Lions, directement interpellé, a répondu via Twitter au joueur de l’AS Saint-Etienne. « Bonsoir Denis. On en discutera de vive voix. C’est toujours mieux. Bon week end », a rétorqué le journaliste de L’Equipe, cible de nombreuses insultes ces derniers temps pour avoir révélé le clash entre l'ASSE et Stéphane Ruffier ou plus récemment la liste noire de Claude Puel, l'entraîneur des Verts ayant prévenu plusieurs joueurs qu'ils pouvaient partir lors de ce mercato. En gros, il a fait son travail, mais certains y voient là un complot contre l'AS Saint-Etienne.