ASSE : Balbir est cash, le grand Sainté c'est pas pour tout de suite...

ASSE : Balbir est cash, le grand Sainté c'est pas pour tout de suite...

Photo Icon Sport

Si le bilan comptable est plutôt bon à la trêve pour Saint-Etienne, les Verts ont tout de même été surclassés à deux reprises en ce début de saison.

En effet, les partenaires de Yann M'Vila se sont lourdement inclinés contre le PSG puis face à Lille, samedi après-midi. Malgré la 5e place actuellement occupée, cela incite donc à la prudence du côté de Denis Balbir, lequel s’enflammait pourtant il y a quelques semaines pour le grand retour de Saint-Etienne au premier plan. « Les ambitions sont là mais il faudra quand même un jour parvenir à résister aux plus gros » a prévenu le journaliste sur But Football Club.

« Les Verts sont arrivés à la trêve sur une mauvaise note. J’entends bien le discours du club. Oui, il faut passer à autre chose et ne pas s’apitoyer sur une défaite loin d’être dramatique au classement. Mais il faut se ressaisir. Au stade Pierre-Mauroy, j’ai vu une équipe stéphanoise dominée comme elle l’avait déjà été à Paris. Sur les Verts, on entend beaucoup d’éloges. Certains joueurs vont même jusqu’à dire qu’ils n’ont jamais évolué dans une équipe aussi forte. Il n’en reste pas moins que l’ASSE n’a toujours pas franchi le palier qu’on attend d’elle. Les ambitions sont là mais il faudra quand même un jour parvenir à résister aux plus gros. On ne peut pas se cacher derrière la victoire face à Monaco, une grosse équipe sur le papier mais qui a beaucoup de problèmes en ce début de saison » a lâché le journaliste de W9, toujours très attentif à l’actualité des Verts. Les hommes de Jean-Louis Gasset auront l’occasion de se rattraper après la trêve, avec un match très attendu face à Rennes.