ASSE : 72h pour vendre Boudebouz au Qatar, Sainté accélère

ASSE : 72h pour vendre Boudebouz au Qatar, Sainté accélère

Photo Icon Sport

Parti au Qatar en début de semaine, Ryad Boudebouz attend désormais que l'AS Saint-Etienne trouve un terrain d'entente avec le Qatar Sports Club. Et le temps presse.

Mis au placard par Claude Puel, et informé très tôt de la décision de l’entraîneur de l’AS Saint-Etienne, Ryad Boudebouz a longtemps pensé pouvoir faire changer d’avis son coach. Mais l’international algérien a compris que c’était peine perdue et il a donc accepté le principe d’un départ vers le Qatar, où le mercato est encore ouvert jusqu’à ce dimanche. Du côté de Roland Romeyer et Bernard Caïazzo on doit désormais négocier avec le Qatar Sports Club afin de trouver une solution, sachant que l’ASSE et Ryad Boudebouz sont liés contractuellement jusqu’en 2022 et que le milieu de terrain touche 200.000 euros brut par mois. Pour Le Progrès, du côté des Verts, on est clair, Ryad Boudebouz doit être définitivement transféré et pas prêté avec une option d’achat.

De son côté, le joueur de l’AS Saint-Etienne est déjà à Doha, où il a découvert les installations de son probable futur club. Ryad Boudebouz attend désormais que les dirigeants stéphanois finissent pas s’entendre avec leurs homologues qataris, et cela même si la fin du mercato se profile de plus en plus. La pression augmente donc au fil des heures, mais du côté de l'Etrat on est très confiant concernant une fin positive dans ce dossier, qui va soulager les finances de l'ASSE tout en faisant un peu de place dans le vestiaire. Des joueurs blacklistés par Claude Puel il ne restera plus que Stéphane Ruffier, mais là aucune solution ne sera trouvée, c'est une évidence.