Faty : «On se sent inutile»

Faty : «On se sent inutile»

Icon Sport

Sur le flanc en raison d’une blessure à un tendon, le défenseur sochalien espère donner un coup de pouce à son équipe avant la trêve.

Absent des terrains de l'Hexagone depuis le mois d’octobre et un succès en Coupe de la Ligue contre l'OM, Jacques Faty fera-t-il son retour au sein de l’équipe type du FC Sochaux-Montbéliard avant la fin de l’année ? Francis Gillot décidera s’il est raisonnable de relancer l’ancien Marseillais, qui a repris l’entraînement en début de semaine. « À la base, c’est une blessure grave. J’ai réussi à éviter l’opération, tant mieux. Pour une blessure identique, Stéph Dalmat était resté quatre mois à l’arrêt. Là, je sais que je peux éventuellement rechuter mais cliniquement, je suis opérationnel malgré un déficit aux ischios-jambiers d’environ 30 %. Le coach décidera. Moi, je suis ouvert à tout. Pour jouer en CFA ou en pros. Même si je suis un peu en dessous physiquement, je sais que dans ce cas-là on peut utiliser d’autres armes. À Marseille, après être resté un mois et demi au repos pour une blessure à la cheville, Gerets m’a fait entrer tout de suite à Nice où j’avais fait un bon match. Alors… C’est dur de rester comme çà, inactif, quand le club est en difficulté. On se sent inutile, c’est très frustrant », explique le défenseur doubiste dans les colonnes du Pays.