Erding : Sochaux joue la montre

Erding : Sochaux joue la montre

Sochaux a reçu deux propositions supérieures à 10 ME pour son attaquant, mais le club espère faire encore monter les enchères.

Président du club sochalien, Alexandre Lacombe a tenu à rappeler un sacré détail dans le dossier Mevlut Erding. Le départ de l’attaquant turc pour cet été n’était pas inéluctable. Si aucune proposition satisfaisante n’était effectuée, le dirigeant doubiste comptait bien conserver sa pépite offensive. « J’ai, aujourd’hui, deux propositions claires et précises pour Mev dont j’estime qu’il fait partie du top 5 des attaquants de Ligue 1. Notre souhait est de le conserver dans notre effectif. Rien ne presse », a expliqué Lacombe dans L’Alsace, avant de reconnaitre qu’un premier palier à hauteur de 10 ME avait déjà été franchi dans ces offres de transfert.


Néanmoins, dans un marché qu’il considère comme en baisse depuis un ou deux ans, Alexandre Lacombe a tenu à répéter qu’il ne braderait pas Mevlut Erding, suivi par le PSG et Lyon notamment. « Mais il faut se dire qu’avant la crise, il y a deux ans, un garçon comme Mevlut aurait valu 15 ME. Aulas avait bien dit que Benzema en valait 100. Et un Benzema ne vaut pas dix Erding », a expliqué le président du FC Sochaux, qui sait que, dans des dossiers aussi importants que celui de son attaquant vedette, le temps demeure le meilleur allié d’une bonne vente.