Rennes : Létang viré à cause de Nzonzi, Wenger tout proche ?

Rennes : Létang viré à cause de Nzonzi, Wenger tout proche ?

Photo Icon Sport

A la surprise générale le propriétaire de Rennes à viré Olivier Létang. Quelques détails commencent à fuiter, et désormais on parle d'Arsène Wenger pour lui succéder.

Tout allait bien, et même visiblement trop bien au Stade Rennais puisque c’est un véritable coup de tonnerre qui a résonné vendredi au-dessus du Roazhon Park. Dans un communiqué cinglant, la famille Pinault, qui possède le club breton, a annoncé le départ d’Olivier Létang, se gardant bien de donner des détails sur les motifs de cette sanction. Si certains affirment que c’est la relation fraîche entre le président de Rennes et Julien Stéphan qui serait à la base de cette décision, une autre version circule ce samedi. Selon Le Parisien, si François-Henri Pinault a décidé de liquider son président, cela est motivé par les choix récents d’Olivier Létang en matière de gestion budgétaire.

Le désormais ancien président du Stade Rennais aurait en effet dépassé les limites fixées par le milliardaire français au moment de la signature de Steven Nzonzi. Le salaire accordé par Olivier Létang au champion du monde 2018 n’aurait pas été du goût de François-Henri Pinault, lequel avait déjà plusieurs fois averti le président de Rennes qu’il devait revenir dans les clous sur le plan de la masse salariale. Une exigence dont Olivier Létang n’a visiblement pas tenu compte, ce dernier laissant entendre, de son côté, que ce sont les proches de Pinault qui lui ont savonné la planche. Concernant le remplaçant de Létang, Pierre Ménès affirme qu’Arsène Wenger serait la cible de la famille Pinault, et il se dit déjà que l’ancien manager d’Arsenal, qui œuvre actuellement pour la FIFA, n’est pas du tout opposé à une venue à Rennes. Cela va donc encore bouger du côté des Bretons.