Rennes : Bruno Genesio fait disjoncter Daniel Riolo

Rennes : Bruno Genesio fait disjoncter Daniel Riolo

Icon Sport

Malgré sa victoire contre Leicester jeudi soir (2-1), Rennes est éliminé de l’Europa Conférence League aux portes des quarts de finale.

L’équipe de Bruno Genesio n’a pas démérité contre Leicester mais les Bretons ont payé très cher le but encaissé dans le temps additionnel du match aller. Vaillants et portés par un public en fusion, les joueurs du Stade Rennais ont tout fait pour faire basculer le sort de cette double confrontation, en vain. Dans les derniers instants, l’actuel quatrième de la Ligue 1 pensait bien qu’il aurait l’occasion de marquer le but du 3-1 mais la main de Leicester dans la surface de réparation rennaise n’a pas été sanctionnée d’un penalty. Un fait de jeu qui a provoqué la furie de Bruno Genesio après l’élimination des Bretons en huitième de finale de l’Europa Conférence League.

« Malheureusement, il nous a manqué un petit peu de maturité. On a manqué d'efficacité car on a eu les occasions pour mettre le 3e but et les emmener en prolongation. Et il nous a manqué la VAR. Sur les deux matches, le Stade rennais a été lésé d'au moins un penalty, ce qui aurait changé beaucoup de choses. Quand on organise une compétition européenne, on se doit de l'organiser dans les mêmes conditions que les autres compétitions européennes, sinon ça ne sert à rien, il vaut mieux ne pas la faire. Je ne veux pas accabler l'arbitre, même si je pense qu'à un moment, ça va un peu trop dans le même sens pour que ça ne soit que le hasard. Peut-être que Rennes est un club moins attrayant pour un quart de finale que Leicester » a lancé Bruno Genesio, très irrité par l’arbitrage dont le Stade Rennais a été victime jeudi soir, mais qui fait aussi référence à des décisions difficiles à digérer lors du match aller.

Daniel Riolo accable Bruno Genesio

Des accusations à l’encontre de l’arbitrage qui ont passablement agacé Daniel Riolo. Sur l’antenne de RMC, le consultant de l’After Foot a témoigné de son désaccord avec Bruno Genesio sur ce sujet. « C’est absurde de dire que Leicester est plus attractif que Rennes pour les quarts de finale. Les droits TV sont négociés avant le début de la saison, ce qu’il dit ça n’a pas de sens. Ce que Bruno Genesio raconte, ça ne veut rien dire. Il faut arrêter d’entretenir la merde ! Je n’en peux plus des complots, c’est insupportable toutes les théories du complot, vous me soulez. Leicester n’est même pas diffusé en Angleterre il faut arrêter de croire n’importe quoi. Leicester c’est une affiche ? Il faut arrêter, c’est des conneries d’entraîneur, c’est stupide » s’est emporté Daniel Riolo, furieux de voir que Bruno Genesio considère que l’arbitrage de l’UEFA a avantagé Leicester pour le prestige de la suite de la compétition. Une théorie bidon selon le journaliste de RMC…