L1 : Monaco-Lyon en Chine, Genesio se marre

L1 : Monaco-Lyon en Chine, Genesio se marre

A l’occasion de la 23e journée de Ligue 1 en février, la Ligue de Football Professionnel envisage de délocaliser l’affiche entre l’AS Monaco et l’Olympique Lyonnais en Chine. Mais le projet ne fait pas l’unanimité, notamment à Rennes où l’entraîneur Bruno Genesio préfère en rire.

Décidément, les instances du football ont de drôles d’idées. Pendant que la FIFA se bat pour organiser la Coupe du monde tous les deux ans, la Ligue de Football Professionnel, elle aussi pour des raisons financières, envisage de délocaliser l’affiche de la 23e journée de Ligue 1 entre l’AS Monaco et l’Olympique Lyonnais en Chine. Autant dire que le projet ne fait pas l’unanimité. Si les deux équipes concernées ont validé, d’autres acteurs extérieurs comme Bruno Genesio ne comprennent pas l’utilité.

« Bon courage aux entraîneurs »

L’entraîneur du Stade Rennais s’est même moqué de la Ligue ! « Des matchs de Rennes délocalisés ? Oui, sur Mars, a plaisanté le technicien. Plus sérieusement, je comprends que nos dirigeants cherchent des solutions aux problèmes financiers qui touchent le football français. Maintenant, aller jouer un match du championnat de France en Chine, à part l’intérêt financier, je ne vois pas trop ce que ça peut apporter. Et je souhaite bon courage aux entraîneurs pour la récupération. »

Mais en tant qu’ancien coach du Beijing Guoan, Bruno Genesio voit quand même le bon côté de cette possible délocalisation. « Les Chinois seront contents car ils sont très fans de foot, a-t-il confié. Si le stade sera plein ? Je ne suis pas sûr. Ça dépend. Si c’est un stade de 100 000 places, ce sera difficile de le remplir. Si c’est un stade de 30-40 000, c’est possible. Si les clubs sont d’accord, c’est qu’ils y voient leur intérêt. Ça dépend des priorités. Est-ce que ça en vaut la peine pour la santé des joueurs, pour le spectacle aussi ? » L’ex-entraîneur de l’OL a sa petite idée sur la question.