Winamax s'excuse auprès de Mbappé, il y avait un secret !

Winamax s'excuse auprès de Mbappé, il y avait un secret !

Icon Sport

La semaine passée, le site de paris en ligne avait présenté ses excuses à Kylian Mbappé et sa famille suite à un message humiliant sur Twitter. Ces excuses ont cependant été obtenues sous la menace.

Mercredi dernier, dans la soirée, Winamax mettait en ligne un message destiné à s’excuser auprès du père de Kylian Mbappé, ainsi qu'auprès de ce dernier et de toute sa famille suite à la mise en ligne en mars dernier d’un message censé être drôle avec une photo très trash qui visait le père de la star du PSG. « Ce tweet, de mauvais goût, n'avait pas sa place sur nos réseaux sociaux. Nous resterons vigilants à l'avenir, afin d'éviter des écarts regrettables de ce type. Soyez assurés de notre affection, et de notre profond respect pour la famille Mbappé, et pour la grande famille du sport en général. Notre humour n'est que le reflet de cet amour - qui aime bien châtie bien. Cependant, cette fois nous avons franchi la limite de l'acceptable.  Nous présentons, une nouvelle fois, nos plus sincères excuses aux personnes concernées », avait indiqué la société de paris en ligne, qui faisait donc amende honorable ce que pas mal de monde a salué. Cependant, selon certaines confidences, Winamax n’a pas eu d’autre choix que de présenter ses excuses, car l’opérateur était sous la menace d’une très lourde punition.

Des excuses à Mbappé ou au-revoir les paris sur le football 

Le site SportBusiness.Club révèle en effet que la Fédération France de Football s’était emparée du dossier et le 8 avril dernier, Noël Le Graët a envoyé un courrier recommandé à la direction de Winamax afin que des excuses soient faites « sous 5 jours », avec le risque de perdre son agrément pour les paris sur le football en France si cela n’était pas fait. La FFF a d’ailleurs confirmé que Winamax, comme les autres sites de paris en ligne, a signé un contrat avec la Fédération Française de Football, ce qui lui permet de pouvoir faire des paris sur les matches de l’équipe de France et de la Coupe de France. Dans le cadre de ce contrat, l’opérateur a des obligations, et que s’il ne les respecte pas alors, le contrat peut être déchiré sans délai, ce qui voudrait donc dire la fin de paris sur le football en France, puisque les services de Noël Le Graët ont une délégation pour cela. Avec ce pistolet sur la tempe, Winamax a donc cédé et présenté ses excuses dans les dernières heures de l’ultimatum fixé par la FFF.