Un Parc taille Vélodrome pour le PSG ? La réponse tombe

Un Parc taille Vélodrome pour le PSG ? La réponse tombe

Photo Icon Sport

Le Paris Saint-Germain a bien l’intention de rester au Parc des Princes, son stade emblématique, mais le PSG veut aussi pouvoir accueillir plus de spectateurs. La maire de la capitale est entièrement d’accord, le Parc des Princes doit désormais recevoir 60.000 personnes.

C’est un vieux serpent de mer, mais Nasser Al-Khelaifi l’a plusieurs fois répété, le Paris Saint-Germain ne peut pas se contenter de la taille actuelle du Parc des Princes. Si des rumeurs ont parfois envoyé le PSG au Stade de France, le président du club de la capitale a vite fait savoir qu’il en était hors de question, et les investissements déjà fait pour améliorer le stade et construire une boutique juste à côté l’ont démontré. Reste que maintenant il va falloir du concret, et dans ce dossier Nasser Al-Khelaifi peut compter sur le soutien d’Anne Hidalgo, maire de Paris. Dans le Parisien, l’élue socialiste annonce qu’elle va porter un projet d’extension du stade afin que le PSG puisse jouer devant 60.000 spectateurs, et elle en donne le timing.

Le PSG va devoir attendre et peut craindre une bataille juridique

Si la maire de Paris est donc favorable à un Parc des Princes XXL, il va falloir un peu de temps pour que tout se mette en place, notamment parce que la résistance des riverains est parfois grande dans ce genre de dossier. Le cas de Roland-Garros l’a prouvé, le projet étant attaqué de partout, au point de le bloquer. Mais Anne Hidalgo reste optimiste. « L’ambiance du Parc des Princes est formidable, il y a un effet chaudron, mais il faut l’agrandir. La jauge du Parc des Princes est trop restreinte pour les grands matchs européens (…)  Il faut un Parc à 60 000 places. Et on sera encore en dessous du Camp Nou, à Barcelone, ou de Santiago Bernabeu, à Madrid. A quelle date on pourra présenter le dossier ? Fin 2016 ou début 2017, après l’Euro. Mais il faut aussi le temps de la concertation avec les riverains et tous les Parisiens. Par le passé, les riverains n’ont pas beaucoup accompagné les projets comme Roland-Garros ou le stade Jean-Bouin, mais je ne désespère pas. Je souhaite qu’ils puissent considérer qu’un Parc rénové est un plus pour la valorisation de leur patrimoine », prévient, dans le quotidien francilien la maire de Paris.