Un gardien vers la sortie, miracle au PSG ?

Un gardien vers la sortie, miracle au PSG ?

Icon Sport

Avec la signature de Gianluigi Donnarumma l’été dernier, le PSG a ajouté un gardien supplémentaire à un effectif déjà très riche à ce poste.

Le Paris Saint-Germain compte actuellement Keylor Navas, Gianluigi Donnarumma, Sergio Rico, Denis Franchi ou encore Alexandre Letellier au poste de gardien de but. Autrement dit, le club de la capitale a au moins un ou deux gardiens de trop, sans compter les jeunes du club. En ce sens, l’un des objectifs hivernaux du PSG est de dégraisser à ce poste. Pour des raisons de liste UEFA en Ligue des Champions (joueur formé en France), Alexandre Letellier n’est pas poussé vers la sortie. En revanche, Sergio Rico n’est plus vraiment en odeur de sainteté au Camp des Loges. Un temps annoncé dans le viseur de Saint-Etienne, l’ex-gardien de Séville ne rebondira pas à l’ASSE, qui a obtenu le prêt de Paul Bernardoni en provenance d’Angers.

Sergio Rico à la relance en Liga ?

Néanmoins, le départ de Sergio Rico est toujours d’actualité pour le Paris Saint-Germain. Le portier du PSG a été sondé par Clermont, qui cherche à se renforcer à ce poste. Mais le gardien espagnol a poliment décliné l’invitation. C’est finalement en Liga que Sergio Rico pourrait rebondir, à en croire les informations obtenues par Matteo Moretto, journaliste de Sky Sport. Selon le média, le contact a été établi entre le Paris Saint-Germain et Majorque, actuel 15e de Liga. L’objectif du club espagnol est d’obtenir le prêt de Sergio Rico sans option d’achat avec prise en charge partielle du salaire par le PSG. Un deal qui ne va pas ravir plus que cela le Paris Saint-Germain, qui pourrait néanmoins accepter faute de mieux afin de réduire un minimum sa masse salariale. C’est une opération de ce type qui avait été conclue il y a quelques jours avec la Real Sociedad pour le départ de Rafinha. Ce pourrait donc cette fois être le cas avec Sergio Rico, doublure de Keylor Navas la saison dernière et relégué au rôle de troisième gardien par l’arrivée de Gianluigi Donnarumma en provenance de l’AC Milan il y a six mois.