PSG : Zidane disait oui, le Qatar a eu une mauvaise surprise

PSG : Zidane disait oui, le Qatar a eu une mauvaise surprise

Pour compenser le départ programmé de Mauricio Pochettino, le Paris Saint-Germain avait fait de Zinedine Zidane sa grande priorité. L’entraîneur français se verrait bien s’installer sur le banc parisien. Mais son entourage n’est pas du même avis.

Les derniers doutes semblent bien dissipés. Sauf rebondissement, Mauricio Pochettino ne sera plus l’entraîneur du Paris Saint-Germain la saison prochaine. Avant d’acter le licenciement de l’Argentin, le club francilien patiente jusqu'au retour du président Nasser Al-Khelaïfi, en déplacement à Doha pour raisons personnelles. En attendant, le favori pour sa succession se nomme Christophe Galtier, la piste prioritaire n’étant plus d’actualité.

En effet, le quotidien Le Parisien affirme que Zinedine Zidane ne viendra pas, lui qui était pourtant intéressé par l’offre du Paris Saint-Germain. Alors pourquoi les deux parties ne parviennent pas à s’entendre ? D’après le journaliste Daniel Riolo, le problème vient de l’entourage de l’ancien coach du Real Madrid, pas emballé à l’idée de s’installer dans la capitale française. « Le prince ne veut entendre parler que de Zidane. Il essaye jusqu'au bout, a confié le chroniqueur de l’After sur RMC. Le problème, c'est qu'il y a un blocage qui semble être fatal, c'est la famille. »

La famille de Zidane s'y oppose

« On n'arrive pas à convaincre la famille de Zidane de venir s'installer à Paris. C'est un problème qui perturbe Zidane, il est très attaché à ça, c'est tout à son honneur. Sinon il serait venu, a expliqué Daniel Riolo. Mais ce point-là, et ces choses sont souvent importantes dans une carrière, savoir ce que pensent l'épouse, les enfants, la famille... Pour les Qataris qui font généralement tomber toutes les barrières quand ils veulent quelque chose, celle-là ils ont du mal à la faire tomber. » Apparemment, malgré son attachement à Marseille, Zinedine Zidane était donc prêt à s’engager avec le Paris Saint-Germain et à repousser son objectif de devenir sélectionneur de l’équipe de France.