PSG : Un nouveau titi sacrifié après Kalimuendo

PSG : Un nouveau titi sacrifié après Kalimuendo

Lancé dans une opération dégraissage à la demande de l’entraîneur Christophe Galtier, le Paris Saint-Germain devrait enregistrer des ventes dans les prochains jours. Après l’attaquant Arnaud Kalimuendo, en partance pour le Stade Rennais, le milieu Eric Junior Dina Ebimbe se rapproche également de la sortie.

Si le terme « indésirables » déplaît fortement à Christophe Galtier, l’entraîneur du Paris Saint-Germain compte bien pousser certains joueurs vers la sortie. Le technicien préfère travailler avec un groupe réduit et débarrassé des éléments absents de ses plans. Une mission complexe pour le conseiller football Luis Campos qui peinait jusqu’ici à conclure des transferts définitifs. Heureusement pour le dirigeant, plusieurs jeunes issus du centre de formation possèdent une belle cote au mercato.

Francfort a l’argent pour Dina Ebimbe

C’est notamment le cas d’Eric Junior Dina Ebimbe qui plaît beaucoup sur le marché allemand. L’hiver dernier, le milieu de terrain était passé tout proche d’un départ au Bayer Leverkusen. Mais la gourmandise de l’ancien directeur sportif Leonardo avait fait capoter le deal. Quelques mois plus tard, l’Eintracht Francfort revient à la charge avec des moyens revus à la hausse. Le vainqueur de la Ligue Europa la saison dernière s’apprête à transférer le Serbe Filip Kostic à la Juventus Turin pour environ 16 millions d’euros (bonus compris).

Une opération qui, selon le quotidien Bild, permettra au club allemand de transmettre une proposition concrète au Paris Saint-Germain. D’après nos confrères, l’Eintracht Francfort devrait formuler une offre aux alentours de 6-7 millions d’euros pour la dernière année de contrat du Parisien, déterminé à quitter son club formateur pour son principal prétendant. Reste à savoir si le montant évoqué conviendra au Paris Saint-Germain, qui s’apprête à envoyer l’attaquant Arnaud Kalimuendo à Rennes pour 25 millions d’euros (bonus compris), plus un pourcentage à la revente. De belles recettes en perspective grâce aux titis.