PSG : Un Neymar de 16 ans, Paris sort ses millions

PSG : Un Neymar de 16 ans, Paris sort ses millions

Considéré comme le nouveau grand espoir du football brésilien, Endrick est déjà suivi par les plus grands clubs du monde, à l’image du PSG, qui a dégainé une première grosse offre pour tenter de recruter l’attaquant de 16 ans.

Le Brésil a eu Neymar et Vinicius, il y a désormais Endrick. Révélation des derniers mois, avec notamment ses six buts en sept matchs de Copinha avec Palmeiras, l’attaquant de 16 ans est considéré comme le futur du football auriverde. Si bien que les plus grands clubs européens se battent déjà pour récupérer l’enfant prodige au plus vite. C’est notamment le cas du PSG, qui veut recruter le nouveau Neymar pour la suite de son projet. Sous la houlette d'Antero Henrique, le bras droit de Luis Campos au sein de la direction sportive du club de la capitale française, le PSG a effectué une première proposition formelle de 20 millions d’euros à Palmeiras. Une offre que le club brésilien a refusé en l’état. Mais avec ce premier pas en direction de la future pépite du football mondial, Paris place au moins ses pions pour l’avenir.

Endrick, dans les pas de Neymar au PSG ?

Ce qui n’est pas rien, sachant qu’Endrick est aussi suivi de près par le Barça, le Real Madrid, Manchester City, Chelsea ou Arsenal. Quelques mois après avoir paraphé son premier contrat pro jusqu’en 2025 avec Palmeiras, Endrick pourrait rejoindre l’Europe dès sa majorité en 2024. C’est en tout cas ce qu'espèrent les clubs du Vieux Continent. Outre le PSG, le Barça est aussi à l’affût. Comme l’explique le journal Sport, la direction du club catalan a même rencontré l’entourage du jeune auriverde le mois dernier. Considéré comme « un footballeur avec le potentiel de devenir, à moyen terme, un nom important sur la scène internationale », Endrick n’aura donc que l’embarras du choix au moment de choisir son premier grand club européen. Et en ayant dégainé le premier, le PSG pourrait bien avoir une longueur d’avance dans ce dossier, surtout si Neymar venait à jouer le rôle d’intermédiaire de luxe dans les mois à venir.